Boudin noir - La fabrication PDF Imprimer
Sommaire
Boudin noir
La fabrication
La nutrition
La conservation
Spécialités régionales
Toutes les pages

FABRICATION

Autrefois, le boudin était fabriqué au moment où l’on tuait le cochon. Juste après l’abattage ou le dimanche suivant, il était de coutume d’organiser un traditionnel « repas boudin », qui réunissait parents, voisins et amis.
Les secrets de fabrication se sont transmis et aujourd’hui, on déguste du boudin tout au long de l’année pour le plus grand plaisir des gourmets.

shemafabric_boudin.gif


Le boudin noir, la recette…

Il se compose de sang et de gras de porc, à l’exclusion de toute autre espèce, et d''oignons. Le mélange des ingrédients est ensuite contenu dans une enveloppe (c’est-à-dire un boyau : le plus souvent de menu de porc ou chaudin de porc, droit de bœuf, menu de bœuf ou baudruche selon la spécialité), puis cuit.


…qui se décline au gré des spécificités régionales

Il existe autant de types de boudins noirs qu''il existe de fabricants qui l''assaisonnent différemment et peuvent l''additionner d’aromates, épices, condiments, vins… (2) D’ailleurs, c’est pour son arôme et son moelleux qu’on l’apprécie.

(2) L’abus d’alcool est dans dangereux pour la santé. À consommer avec modération.