Lardons et aides culinaires - Spécialités régionales PDF Imprimer
Sommaire
Lardons et aides culinaires
La fabrication
La conservation
Spécialités régionales
Toutes les pages

lardons.jpgGrande est la famille des aides culinaires charcutières… Les lardons existent nature ou fumés, avec ou sans couenne, plus ou moins maigres et croquants, en fines lamelles ou en dés gourmands. Le jambon n’est plus seulement en tranches, mais en dés, en chiffonnades, en allumettes et même râpé !

Tous prêts, ils permettent une utilisation rapide et pratique. Tous différents, ils répondent à de multiples attentes culinaires. Règle de base : avoir toujours quelques lardons, dés de jambon, farce et autres aides culinaires d’avance dans le réfrigérateur !

Ainsi, chacun trouve son bonheur. Si les accros de la ligne choisissent les dés de jambon cuit découennés, les authentiques préfèrent les lardons fumés et les originaux s’essaient au jambon râpé. Sans oublier les tranches de chorizo pour le coté exotique et le boudin noir pour ses teneurs exceptionnelles en fer.


Des conditionnements malins

Depuis les années 1980, de nombreux conditionnements ont fait leur apparition en rayon. Objectif premier : garantir les qualités organoleptiques et de conservation des produits, tout en proposant des solutions pratiques, répondant aux nombreuses attentes des consommateurs.

Les lardons, dés de jambon et autres aides culinaires charcutières, sont aussi conservés dans des barquettes sécables ou sachets refermables, pour plus d’hygiène et moins de gaspillage. Aujourd’hui, on préfère les conditionnements de taille réduite, qui se rangent facilement dans le réfrigérateur et dont on utilise le contenu en une seule fois.