Pieds et paquets PDF Imprimer
Sommaire
Pieds et paquets
La fabrication
La conservation
La nutrition
Spécialités régionales
Toutes les pages

tripoux.jpgUne origine imprécise et très ancienne

Les pieds et paquets étaient traditionnellement dégustés à l'occasion de Mardi Gras, dans le Sud de la France.

Des archives témoignent qu'en 1476, des pieds de mouton et de veau furent servis lors des funérailles du chanoine Étienne Roberti, par ses confrères de Saint-Trophime d'Arles. Deux siècles plus tard, le poète aixois César Pellenc, dans Les Plaisirs de la vie, les présente de la façon suivante : “riche et pauvre également/s'[en] servent dans leur vie ordinaire". Les pieds et paquets font leur première apparition dans un livre de recettes en 1 888. Il s'agit alors de l'ouvrage de Morard sur la cuisine provençale.

Bientôt, cette spécialité se fait connaître de toute la France, grâce à la conserve appertisée.